15 bénéfices et 3 clés pour cultiver l’optimisme de vos adolescents

optimisme

L’optimisme est un état d’esprit qui perçoit le monde de manière positive. « L’optimisme s’apprend, s’entretient et s’enrichit » Martin Seligman, père fondateur de la psychologie positive (La science qui étudie le fonctionnement optimal des individus, des groupes, des institutions et des sociétés).
L’optimisme est un vrai atout. Les bénéfices pour vos adolescents sont les suivants :

  1. Etre tourné vers la solution
  2. S’ouvrir à tous les champs des possibles
  3. Avoir des alternatives
  4. Suivre son intuition (qui est vraiment très très souvent la bonne)
  5. S’autoriser à réussir
  6. Oser les projets
  7. Attirer de meilleures choses à soi
  8. Avancer sereinement
  9. Avoir confiance en l’avenir
  10. Savoir utiliser ses ressources internes
  11. Croire en ses talents
  12. Transformer les erreurs en leçon
  13. Donne du sens à ses actions
  14. Persévérer
  15. Accroitre sa confiance en soi

Clé de l’optimisme 1 :

La première clé est de leur apprendre à transformer leurs pensées négatives : plus ils auront de pensées positives et informations stimulantes, moins ils laisseront de place aux pensées négatives, qui sont souvent des peurs imaginaires. En moyenne 75% de nos pensées sont négatives. Vous pouvez leur faire prendre conscience de cette donnée et les aider à faire évoluer leur vocabulaire interne. Exemple, lorsqu’ils utilisent le mot « essayer », ils conditionnent leur mental à ne pas réussir. Lorsque je vous dis « je vais essayer de le faire » et « je vais le faire » sentez vous la différence, le dynamisme, la volonté d’agir ? Pour approfondir, vous pouvez voir l’article “Comment utiliser les mots positifs et dynamisants pour développer la confiance de vos adolescents ?

Clé de l’optimisme 2 :

La deuxième clé est d’accompagner positivement votre adolescent, sans faire à sa place, tout en étant présent, à ses cotés, et en l’encourageant, notamment en notant ses progrès aussi minimes soient-ils.

Clé de l’optimisme 3 :

La troisième clé est de les aider à grandir, à réfléchir pour trouver LEUR solution. Au lieu de « pourquoi cela ne marche pas », qui est une question fermée et n’offre pas beaucoup de chance de trouver une solution, proposez lui de se poser la question « comment faire pour que cela marche », tournée vers l’action et la recherche de solutions.

N’essayez pas de résoudre son problème à sa place. Il doit le faire par lui même. C’est SON problème pas le vôtre. Il en ressortira bien plus grandi, avec une ressource supplémentaire de succès ancrée en lui. Lorsqu’il aura trouvé sa solution, vous pourrez lui faire prendre conscience qu’il a réussi par ses propres moyens. Il peut garder cette expérience en mémoire, aller la chercher à tout moment, pour s’en servir de ressource lorsqu’il sera face à une autre situation semblable. Il l’a fait une fois, il pourra donc le refaire.

Un optimiste se donne les moyens d’avancer en envisageant plusieurs solutions à ses problématiques et en optant pour celle qui a le plus de sens pour lui. Il est dans la solution et non dans le problème, et se donne les moyens d’agir au lieu de subir. N’est ce pas tout ce que nous souhaitons pour nos adolescents ?

Les clés sont entre vos mains pour guider votre adolescent sur ce chemin de l’optimisme : vraie stratégie gagnante.