3 clés pour mieux appréhender ses choix d’avenir

Choix avenir

 

Depuis quelques temps, nous pouvons constater que les choix d’orientation sont de plus en plus anxiogènes, et ce à tout niveau.

Que ce soit pour les Secondes et les Premières avec le nouveau bac et donc la sélection des spécialités, pour les Terminales, ou bien au niveau bac+3 avec la variété des masters, nombreux sont ceux qui trouvent le choix complexe.

 

Face à ces choix, Espace Impulsion vous livre 3 clés pour mieux appréhender ces décisions :

  • Connaissance de soi
  • Connaissance des filières et des possibilités à l’issue des filières
  • Se faire confiance

 

 

1 – Connaissance de soi

Il est nécessaire de partir de soi, au lieu d’être influencé par son environnement : parental, sociétal ou encore scolaire.

Quelques questions clés pour mieux se connaître :

  • Quelles sont mes valeurs
  • Quels sont mes talents : http://espace-impulsion.fr/5-astuces-aider-ado-definir-talents/
  • Dans quel environnement j’ai envie d’évoluer : milieu urbain, rural, bureau, terrain, (ou un mixte), en France, à l’International, seul, en équipe, avec des méthodes déjà éprouvées, ou plutôt avec des actions créatives. …
  • Comment j’aime apprendre : théorie, pratique, alternance – en individuel ou en groupe

 

2 – Connaître les environnements professionnels et les filières

Quand le mode de fonctionnement (grâce à une meilleure connaissance de soi) est cerné, une phase terrain est nécessaire :

 

Au niveau des métiers :

  • Echanger avec des professionnels du métier désiré si j’ai défini un environnement
  • Provoquer des stages (avec la CCI vous pouvez obtenir une convention de stage pour 5 jours – collège et lycéens, pour plus de détails cliquer ici )

TEMOIGNAGE :

En octobre, une jeune fille de Terminale a demandé à se faire accompagner par Espace Impulsion car elle ne savait vraiment pas quoi faire l’année prochaine. Elle pensait éventuellement être vétérinaire, mais doutait de ses compétences. Elle ne voulait pas faire de prépa.

Après la 1ère séance sur la découverte d’elle-même, je lui pose la question suivante : « Comment pourrais-tu savoir si ce métier t’intéresse vraiment ? » Spontanément, elle me répond « en faisant un stage » ! Nous voyons comment elle peut s’y prendre, et quelles questions posées lors du stage. Elle a eu la possibilité d’observer 2 jours dans un cabinet de vétérinaires lors des vacances de la Toussaint. En revenant de ce stage elle était rayonnante : « J’ai trouvé, c’est vraiment ce que je veux faire, surtout que j’ai découvert pendant mon stage en échangeant avec une autre stagiaire qui était en 3ème année, que je peux passer par une fac au lieu de la prépa ! Je suis vraiment soulagée. Si je n’étais pas venue vous voir, je n’aurai jamais pensé à faire ce stage ! »

 

Au niveau des établissements supérieurs

  • Se déplacer sur les salons d’orientation (pas nécessaire de tous les faire, uniquement lorsqu’il y a des stands qui me correspondent – regarder le site internet du salon avant)
  • Recueillir différentes informations à travers : les sites internet des établissements, la rencontre avec des étudiants, avec des enseignants du supérieur, et avec des personnes qui sont déjà dans la vie active.
  • Faire les portes ouvertes des établissements

 

3 – Se faire confiance face à ses choix

Après ces 2 premières étapes, beaucoup d’informations ont été recueillies, et le choix est plus construit, plus réfléchit.

A ce moment là, il est primordial de s’écoute, de se faire confiance, de suivre son intuition !

TEMOIGNAGE :

Dernièrement j’ai reçu un jeune homme qui a arrêté son cursus après 1 an ½ de fac de management. Cet étudiant a constaté que l’apprentissage à la fac lui convenait mais les matières étudiées ne lui correspondaient pas. Il n’avait pas osé s’écouter. Il savait au fond de lui, et ce dès le départ que ce n’était pas fait pour lui, mais le diplôme était reconnu, et il ne voulait pas décevoir sa famille.

Nous sommes repartis de lui, et de ce qui le motivait, en prenant le temps. Nous avons identifié ce qui l’animait vraiment. En parallèle de cet accompagnement il a trouvé un emploi étudiant, ce qui lui permet de développer ses soft skills, très utiles sur un CV, et de valoriser son année.

A l’issu de l’accompagnement, il a trouvé une autre filière qui lui correspond bien mieux : l’environnement. Il est reparti très motivé, avec une confiance décuplée en son avenir.

En fait, il ne s’était pas écouté. Il faisait plus confiance aux autres qu’à ses propres envies.

 

Dernier point, il est aussi intéressant de se demander si le jeune adulte aurait besoin de plus de temps avant de choisir. En effet, nous n’avançons pas tous à la même vitesse face à ces décisions. Certains ne se sentent pas assez mature, d’autres ont besoin d’explorer, vivre des expériences “terrain”. Il sera alors judicieux de le prendre en compte.

En effet, d’autres alternatives sont envisageables avant de s’orienter :

 

 

 


ESPACE IMPULSION

Espace Impulsion accompagne les 14/25 ans à découvrir leur personnalité, prendre confiance en eux, et entreprendre positivement leur avenir.

Aussi à travers des ateliers, des échanges, et des questions dynamisantes, Espace Impulsion, guide les jeunes adultes à déceler leurs talents, comprendre leurs clés de motivation, découvrir les liens avec leurs valeurs profondes. Cet accompagnement leur permet d’appréhender plus positivement et sereinement leurs choix d’orientation en les menant dans l’action.