La puissance de l’objectif pour un ado

La puissance de l’objectif pour les ados

La puissance de l'objectif

Résolution ou Objectif  ?

Ce début d’année est propice aux bonnes résolutions, mais après quelques jours, elles tombent souvent aux oubliettes.

Ce désir nait d’un environnement, d’une période, d’un ami(e), de sa famille, mais pas obligatoirement de sa propre envie. A la question « que veux tu vraiment ? » très peu de personnes (jeunes comme adultes) savent répondre.

Se poser un temps, et y réfléchir … l’avez vous déjà fait ?

Les personnes qui réalisent des exploits ou des prouesses peuvent être perçus ou jugés comme des personnes ayant eu « de la chance », ou « nées sous une bonne étoile ». Mais lorsque nous interrogeons ces personnes, nous retrouvons un point commun : elles ont toutes commencé par une première étape « se fixer un objectif ».

Se fixer un objectif personnel et focaliser toute son énergie dessus, est bien plus puissant qu’une simple résolution.

Approche pour définir son objectif

Pour réaliser son ambition, il est nécessaire de prendre le temps d’écrire son objectif, le verbaliser, définir des étapes et mettre à exécution son action.

Certains jeunes appréhendent ce moment notamment à cause de freins tels que la peur du jugement, la peur d’être déçu, la peur d’échouer….

Dans ce cadre là, il est nécessaire de leur expliquer que le plus important est le chemin parcouru et non le but à atteindre. En effet, ce chemin leur permet de grandir, mûrir, tomber et se relever. Ils apprennent la persévérance, à déjouer les obstacles, et à être fiers d’eux.

La force des « grands » est de se relever à chaque fois qu’ils tombent : pour situer dans le contexte actuel vous pourrez en profiter pour citer Thomas Coville. Ce dernier vient de battre de 8 jours le record du tour du monde à la voile en solitaire après 4 échecs consécutifs (quelle leçon de vie !)

Tous ceux qui atteignent leurs objectifs font des efforts continus, pas que de temps en temps, mais constamment. Ils leur arrivent de se fixer des sous objectifs pour avancer plus facilement.

Tenir la distance

L’entourage a un vrai rôle de soutien lorsque le découragement apparaît : leur faire réaliser le chemin déjà parcouru. Il est important de les honorer en célébrant chaque petite victoire. Cet appui les encouragera à continuer en développant leur confiance.

Il est toutefois nécessaire de laisser place à un équilibre : sport, sorties, loisirs, passions, associations … En effet, ces activités sont inspirantes et sources d’énergie pour persévérer.

« Le fait de choisir un objectif ne changera que très peu l’orientation de votre vie au début. Tout comme un cargo en mer : si le capitaine change de cap de quelques degrés, c’est à peine perceptible au début. Mais au bout de quelques temps, ce changement mènera le bateau à une destination entièrement différente » Anthony Robbins

A nous de transmettre l’envie à nos adolescents de se fixer leurs propres objectifs, afin qu’ils donnent un cap à leur vie, et qu’ils soient le capitaine de leur navire !

 

Lire également : Comment aider votre ado à se fixer des objectifs